vous êtes ici :/"%s"données de santé

La France et la méritocratie de l’hébergement des données de santé

L’année dernière, aux États-Unis, plus de 650 000 enregistrements de patients ont été piratés au sein de trois organismes de santé différents. Les hackers ont réclamé plusieurs centaines de milliers de dollars, en menaçant de les vendre aux organisations les plus offrants. Aux Pays-Bas, la création d’un dossier médical partagé a été arrêtée au dernier

2018, nouvel horizon pour les hébergeurs de données de santé

Dans le cadre de la loi de modernisation de notre système de santé, une procédure d’agrément permet aux hébergeurs de conserver les données de santé à caractère personnel selon des exigences très strictes. En 2018, le cadre législatif change : ces hébergeurs doivent désormais obtenir une certification par un organisme accrédité. En France, depuis les

Optimiser le parcours de soin : des outils numériques pour simplifier la vie des patients

Dans le cadre du déploiement des services en e-santé, le Dossier Médical Partagé ou DMP est un projet conçu pour permettre la coordination, la continuation des soins et par conséquent, contribue fortement à l’amélioration de la qualité de la prise en charge. Il s’agit d’un ensemble de services gratuits qui permet au patient et aux

Sécurité informatique, un enjeu de la transformation numérique en santé

Au cours du mois de mai 2017, plusieurs dizaines d’établissements du système de santé britannique ont été attaqués par un ransomware. En quelques minutes, les boîtes mails puis les logiciels de gestion des patients sont devenus inaccessibles, soumis à rançon. Partout dans le monde, les systèmes d’information de santé sont ciblés par le cyber-terrorisme. Parallèlement,

Le signalement des incidents graves de sécurité

Le déploiement constant des échanges numériques en matière d’e-santé nécessite une parfaite maîtrise des menaces informatiques tout en garantissant la disponibilité, l’intégralité et la confidentialité des données de santé échangées. La communication entre les structures utilisant les systèmes d’informations, les professionnels et les téléservices expose inévitablement ces acteurs à des incidents de sécurité.   Un